logo spip

Rhône-Alpes : manif’ régionale le 11 mars - appel drômois

samedi 11 mars 2006.
 



MANIFESTATION REGIONALE
SAMEDI 11 MARS 2006 A 15H
A GRENOBLE

rue Félix Poulat (centre ville)

NON aux RAVAGES de la mondialisation libérale !
OUI au partage des richesses et à la SOLIDARITE !

Partout la même logique de profit : on privatise, on met en concurrence, on divise, on précarise, on jette ... !
Jeunes, vieux, chômeurs, paysans, lycéen-ne-s, immigré-e-s avec ou sans papiers, on garde ce qui peut être utile à l’économie ultra libérale. Le reste ... les libertés, les droits fondamentaux de la personne ... à la poubelle ! Jamais un gouvernement n’a manié le double langage, le mensonge avec autant d’hypocrisie et de cynisme !

C’est dans cette logique-là qu’il faut analyser le nouveau projet de loi, dit d’une « immigration choisie » qui devrait être présenté au prochain Conseil des Ministres.
La philosophie du projet est la même : ne sera “acceptable” que l’étranger-e perçu-e comme rentable pour l’économie, son droit au séjour dépendra strictement de son contrat de travail. Rupture du contrat ? Dehors ! Rien de plus efficace pour l’exploitation d’une main d’oeuvre corvéable à merci, main d’oeuvre forcément ... soumise !
La situation personnelle, la situation familiale, la qualité de l’intégration ... ne confèrent aucun droit !
Quant à cette « immigration choisie », elle accentuera le pillage des cerveaux. Déjà aujourd’hui des causes du sous-développement dans les pays pauvres, elle est utilisée ici comme moyen de pression sur les salaires, de dégradation des conditions de travail, tels les contrats précaires et les salaires inférieurs concédés aux médecins étrangers dans nos hôpitaux. Comment le même gouvernement peut-il prôner en même temps « l’immigration choisie » ici, c’est à dire le pillages des cerveaux des pays pauvres, et “le développement” à Bamako ou Abidjan ?

En période électorale, bien sûr, l’enjeu vaut double : haro sur “l’étranger-e”, qui ne vote pas ! Le chômage, l’insécurité la violence, ce serait lui ! La répression policière, le contrôle social, ce sera d’abord contre lui, mais en profiteront au passage toutes celles et tous ceux qui se révoltent ou résistent : jeunes des banlieues, lycéen-ne-s, salarié-e-s en lutte, militant-e-s syndicaux en lutte, étranger-e-s sans papiers en grève de la faim, « droits de l’hommistes » !

A cela ajoutons la directive BOLKESTEIN qui organise la concurrence avec la venue légale de salarié-e-s étranger-e-s deux fois moins payés !

Ne cédons pas à ces stratégies du bouc-émissaire et de la mise en concurrence !
Dénonçons les discours et les pratiques de division !
A ennemi commun, riposte commune !

La SOLIDARITE profite à toutes et à tous !

Après le forum du 4 février sur l’immigration, les manifestations des 7 (CPE) et 11 février (Bolkestein) 2006 :
disons NON à l’IMMIGRATION JETABLE !

MANIFESTATION REGIONALE
SAMEDI 11 MARS 2006 A 15H
A GRENOBLE

rue Félix Poulat (centre ville)

Contact et organisation des cars :
ASTI - B.P. 818 - 26008 Valence Cedex
Tél / fax : 04.75.56.03.67