logo spip

Sorbonne : annulation de la réunion publique

lundi 6 mars 2006.
 
ANNULATION DE LA REUNION PUBLIQUE CESEDA
A LA SORBONNE LE 6 MARS

Le Rectorat de Paris, en charge de la sécurité des locaux de la Sorbonne, nous a informé vendredi de l’annulation de la mise à disposition de l’amphithéâtre qui devait accueillir le débat sur le projet de loi CESEDA, ce lundi 6 mars à 19h, en raison de "l’entrée en vigueur de nouvelles règles de sécurité". Malgré nos négociations avec les services du Recteur ce week-end et durant la matinée de ce lundi, et l’appui de la Présidence de l’Université Paris 1, le Recteur de l’Académie de Paris vient de nous confirmer l’interdiction de nous réunir dans les locaux de la Sorbonne ce soir arguant d’un risque fort d’une occupation de la Sorbonne par des étudiants à l’issu du débat.

Les organisateurs dénoncent un procédé qui aboutit à museler une partie de l’opinion publique sur un sujet de société brûlant.

Nous vous présentons nos excuses pour ce désagrément et vous invitons à participer au débat programmé par les sections LDH Paris Centre, Paris 10/11, Paris 19 et Paris 20 à l’AGECA (177, rue de Charonne 75 011 Paris - Métro : Alexandre Dumas) à 20h ce soir, lundi 6 mars 2006 qui réunira Catherine Teule, Vice-Présidente de la LDH et Marie HENOCQ de la CIMADE.


Projet de loi sur l’immigration :
informons, mobilisons !

La nouvelle réforme du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (CESEDA) conduit à une négation radicale des droits fondamentaux de la personne.

Si ce projet est adopté, il ne fera pas bon s’aimer entre Français-e-s et étranger-e-s, vouloir vivre avec sa famille ou avoir des enfants. Pour ceux-là, la multiplication sans fin des conditions rendra l’espoir de la régularisation bien vain.

Le projet s’inscrit délibérément dans une perspective utilitariste. Le gouvernement affiche sa volonté d’aller piller les capacités et talents dans le monde.

Sachant qu’une réforme du droit d’asile devrait largement réduire les conditions d’octroi du statut de réfugié, c’est l’ensemble des droits des étrangers qui est en danger.

Il est de la responsabilité de chacun d’entre nous de réagir. En stigmatisant les étrangers, le gouvernement tente de nous opposer les uns aux autres et il brade les libertés fondamentales.

Contre ce projet de loi,
les parisien-ne-s se mobilisent le 6 mars 2006.

Grande réunion publique d’information
ANNULEE


Organisée par les sections LDH Sorbonne, 5°/13°, 14°/6°, EHESS, Montrouge/Malakoff et Nogent le Perreux, et par PCF 5°, Les Verts Quartier Latin, JCR, UNEF

LE LUNDI 6 MARS A LA SORBONNE A 19h
Amphi de gestion (entrée par le 12/14 rue Cujas)

Avec :
- Jean-Pierre Dubois - Président de la Ligue des Droits de l’Homme
- Nathalie Ferré - Présidente du GISTI
- Jean-Michel Delarbre - Animateur du Réseau Education Sans Frontières