logo spip

Rennes : blocage régional du CRA le 13 octobre

samedi 13 octobre 2007.
 

La Coordination régionale Bretagne – Pays-de-Loire solidaire des personnes immigrées
(Angers, Brest, Châteaubriant, Cholet, La Rochelle, Laval, Lorient, Morlaix, Nantes, Rennes, St Brieuc, St Nazaire…)
appelle au

BLOCAGE REGIONAL
DU CENTRE DE RETENTION
DE ST JACQUES DE LA LANDE (RENNES)
par installation d’un campement au pied des barbelés.


SAMEDI 13 OCTOBRE à partir de 16 h

Bloquons le centre de rétention de St Jacques !

- 4 août 2007
A Lyon, un jeune congolais sans-papiers se jette du 2è étage pour échapper à la police qui l’a arrêté.
- 9 août 2007
A Amiens, un enfant de 12 ans tombe du 4è étage au moment de fuir la police avec son père sans-papiers.
- 12 septembre 2007
A Roussillon, un jeune Tunisien sans-papiers, raccompagné chez sa belle-sœur par les gendarmes, se jette par la fenêtre du quatrième étage.
- 20 septembre 2007
A Paris, une chinoise sans-papiers se jette du premier étage d’un immeuble parce qu’elle a cru que la police venait l’interpeller. Elle est morte.

Ceci est déjà arrivé à Rennes en 2006 quand un congolais sans-papiers a sauté d’un deuxième étage pour échapper à la police qui venait l’interpeller.

Aujourd’hui, la police de Sarkozy fait tellement peur que les étranger-e-s sans-papiers préfèrent prendre le risque de sauter dans le vide.

Pourtant, les policiers continuent de faire leur travail comme si de rien n’était. Leur travail consiste notamment à remplir les centres de rétention qui servent à parquer les sans-papiers avant de les expulser.
C’est pour les remplir et faire du chiffre que les policiers débarquent chez les gens et provoquent des fuites parfois mortelles.
A Rennes, près de l’aéroport, un centre de rétention a ouvert en août 2007. _ Il fait 60 places. On y enferme des enfants, des femmes, des hommes.

Pour empêcher Sarkozy et sa police de provoquer la mort des étranger-e-s qui n’ont commis aucun délit sauf celui de ne pas avoir de papiers, nous voulons la disparition des centres de rétention et nous exigeons la régularisation de toutes les personnes sans-papiers.

BLOCAGE REGIONAL
DU CENTRE DE RETENTION
DE ST JACQUES DE LA LANDE (RENNES)
par installation d’un campement au pied des barbelés.


Samedi 13 octobre à partir de 16 h

Pour aller au centre de rétention, prendre la ligne de bus n° 57 vers Saint-Jacques-de-la-Lande et descendre à l’arrêt « Parc des expositions »