logo spip

Paris : Manifestation 1er juillet 2007

Régularisation de tous les sans-papiers ; arrêt des rafles et des expulsions
dimanche 1er juillet 2007.
 

FACE A L’INJUSTICE...

Nous, militants d’associations et simples citoyens, dénonçons la politique inhumaine de la France à l’égard des sans papiers et exigeons le respect des droits fondamentaux pour tous les étrangers.

Le nouveau ministère de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du codéveloppement, dirigé par Brice Hortefeux, s’est déjà fixé comme objectif l’éloignement de 25000 étrangers « illégaux » en 2007. En juxtaposant, dans un relent nationaliste, les termes immigration et identité nationale, la création de ce ministère annonce une politique encore plus hostile aux étrangers, boucs émissaires désignés comme toujours responsables dans les moments de crise. Les rafles, les contrôles au faciès (pourtant interdits par la loi) et les arrestations de sans-papiers, qui vivent dans des situations souvent très précaires, se multiplient. Actuellement de nombreux sans papiers, souvent exploités, vont travailler la peur au ventre et certains hésitent déjà à envoyer leurs enfants à l’école... De plus, les règles encadrant le regroupement familial, déjà mis à mal par de précédentes réformes, seront durcies par ce ministère.

Des expulsions violentes ont déjà eu lieu, comme le 26 mai, empêchée par l’intervention de passagers indignés. Des moyens colossaux sont dépensés pour cette chasse indigne aux sans papiers. Et que dire des centres de rétention administrative, véritables prisons pour innocents, où les étrangers en situation irrégulière sont retenus dans des conditions inacceptables comme le dénoncent plusieurs rapports parlementaires... Tous ces centres doivent être fermés !

Chaque expulsion est un drame humain, pour tous les sans-papiers, célibataires ou non, leur famille et leurs amis. La clandestinité organisée par le refus de régularisation massive et l’arbitraire administratif perpétue exploitation et insécurité pour les sans-papiers, tenus à l’écart des droits fondamentaux, mais se révèle très profitable pour de nombreux secteurs économiques (bâtiment, restauration, confection...), bien souvent avec la complicité de l’Etat.

AGISSONS !

Face à cette chasse aux sans papiers, nous devons réagir ! En en parlant autour de nous, en nous organisant et en luttant. Malgré la faible couverture médiatique, la dernière manifestation du 31 mars a été un véritable succès : nous étions plus de 10000 personnes à exiger la régularisation de tous les sans papiers ! Dans tout l’Est parisien, ce sont des dizaines de collectifs RESF qui par leur mobilisation ont empêché des expulsions de parents d’élèves et de familles entières depuis la rentrée...

Pour que nous puissions continuer à vivre ensemble, à nous enrichir mutuellement : régularisation de tous les sans-papiers !

Dimanche 1er juillet 2007

Départ 1er/2ème /3ème/4ème arrdts : Mairie du 3ème 14H00
Départ 10e arrdt : Mairie du 10ème 14H30 (et non pas 15h30)
Départ 11e arrdt : Mairie du 11ème 14H30
Départ 17ème : Place de Clichy 14H30
Départ 18e arrdt : Porte de la Chapelle 14H30
Départ 19e arrdt : Place des Fêtes 14H00
Départ 20e arrdt : Place Gambetta 15H00

Les autres arrondissements rejoindront un de ces rendez-vous

Convergence des cortèges - 17 heures à Stalingrad :
16 heures M°Belleville / 16 heures 30 M°Chapelle

Coordination 75 des sans-papiers, RESF 75, RUSF, UCIJ 19e-20e - quartiers solidaires

Contact : ucij1920 AT yahoo.fr

PDF - 124.7 ko
Tract d’appel à manifester