logo spip

Nantes : manif’ le 20 juin - journée des réfugiés

mardi 20 juin 2006.
 



Le Collectif Nantais Uni-e-s contre une immigration jetable, en lien avec l’Association France-Palestine Solidarité ainsi que le Comité Tchétchénie vous appellent à une

MANIFESTATION

MARDI 20 JUIN 2006 A 18h00
PLACE DU COMMERCE A NANTES

Présence de table de presse et point d’information dès 16h00 place du Commerce

Nous revendiquons le droit :
- de chacun-e à la liberté de circulation et d’installation du Sud au Nord comme du Nord au Sud
- de chacun-e à quitter un pays, y compris son propre pays, et d’y revenir


20 JUIN 2006
6EME JOURNEE MONDIALE DES REFUGIE-E-S

UNE PLACE POUR TOUTES ET TOUS
L’accueil et l’intégration des migrant-e-s n’est que justice !

17,1 millions de personnes déplacées ou réfugiées dans le monde : l’Europe n’en accueille que 5%
L’idée selon laquelle il n’y aurait pas de place pour d’autres personnes en Europe ou que les réfugié-e-s seraient une menace pour nos sociètés est fausse. L’histoire a prouvé le contraire : des personnes différentes apportent créativité, idées et innovation, en contribuant au développement de la société.

Plusieurs pays européens (Portugal, Espagne, France, Royaume-Uni, Italie, Pays-Bas) ont un passé honteux d’exploitation coloniale. Ces faits ont abouti à la destruction générale de la société dans les pays colonisés. La rupture du processus de développement dans ces régions a entraîné guerres, inégalités, pauvreté et migration forcée. On pourrait penser que ces injustices appartiennent au passé mais leurs conséquences sont encore présentes aujourd’hui. De plus, plusieurs régions qui correspondent aux anciennes colonies sont encore exploitées. Toutes sortes de traités, accords et échanges commerciaux inéquitables entre les soit-disant « pays développés » et le reste du monde ne font qu’empirer les choses. Nous continuons à être responsables de l’aggravation de ce problème plutôt que de chercher des solutions. Rappelons que la France est le 3ème pays fournisseur d’armes au monde.

Actuellement, la réforme proposée par Sarkozy du CESEDA (Code d’Entrée et du Séjour des Etrangers et de le Demande d’Asile) amplifie cette vision utilitariste de la personne immigrée, vue comme unique force de travail la précarisant à l’extrême, la plaçant sous tutelle du patronat et à la merci de toutes les formes d’exploitation existantes : travail dissimulé, prostitution...Par ailleurs, les lois sécuritaires votées ces dernières années ont accentué la suspicion à l’égard des personnes étrangères, les considérant comme potentiellement terroristes ou délinquantes.

Selon l’Organisation Internationale du Travail (OIT), l’augmentation des migrant-e-s n’est pas causée par la libéralisation de l’immigration « mais par des contraintes croissantes de main d’œuvre, par les croissantes inégalités de revenus à l’intérieur et entre les pays causées par la mondialisation elle-même. L’Europe Forteresse provoque chaque année, plusieurs milliers de morts que ce soit dans le détroit de Gibraltar, à Ceuta et Mellila, sur l’île de Lampedusa, et aux Canaries. Au lieu de fermer ses frontière, l’Europe devrait trouver des solutions créatives à un phénomène global, en offrant une place à toutes les personnes immigrées en qualité de citoyennes à part entière dans les pays où elles sont installées.

En créant des catégories de résident-e-s qui ne correspondent en rien à la réalité, les gouvernements privent les personnes de choisir un endroit où vivre.

Nous rappelons que sont REFUGIE-E-S toutes les personnes qui fuient leur pays en raison de l’impossibilité de mener une vie décente dans des conditions normales, pour quelque raison que ce soit, y compris la faim, l’exploitation, l’exclusion, la maladie, la pauvreté..

Nous revendiquons le droit :
- de chacun-e à la liberté de circulation et d’installation du Sud au Nord comme du Nord au Sud
- de chacun-e à quitter un pays, y compris son propre pays, et d’y revenir

Le Collectif Nantais Uni-e-s contre une immigration jetable, en lien avec l’Association France-Palestine Solidarité ainsi que le Comité Tchétchénie vous appellent à une

MANIFESTATION

MARDI 20 JUIN 2006 A 18h00
PLACE DU COMMERCE A NANTES

Présence de table de presse et point d’information dès 16h00 place du Commerce


Tract pour le 20 juin à Nantes