logo spip

Nice : création d’un RESF Nice le 12 juin

lundi 12 juin 2006.
 



Confronté a des dizaines et des dizaines de mobilisations qui, partout dans le pays, dans les écoles, les collèges et les lycées, se produisent autour des élèves sans papiers et de leurs familles le ministre Sarkozy a annoncé que « les élèves sans papiers ne seraient pas expulsés ». Un gros leurre !

Monsieur Sarkozy a fait semblant d’entendre le message : il s’apprête a accorder le droit au séjour a 1200 personnes soit 800 familles dont les enfants sont nés en France, ne parlent pas la langue maternelle de leurs parents et n’ont plus d’attaches familiales dans le pays dorigine !
Outre ces conditions, passablement farfelues, posées à la régularisation des familles, les chiffres du ministère lui même montrent le caractère ridicule du nombre de regularisations envisagées : de 1 a 2 % des enfants de sans papiers scolarisés !
En effet, le ministère estime a 300 ou 400 000 le nombre de sans papiers en France dont, précise-t-il, 50 000 familles, soit au bas mot 50 000 enfants et plus probablement 75 000 ou 100 000 !
Le millier de titres de séjour envisage par le ministre est plus qu’insuffisant ! Ridicule !
En réalite, même s’il ne lui plait pas qu’on le rappelle publiquement, Monsieur Sarkozy se propose toujours d’organiser cet été la chasse à l’enfant etranger.
Les mesures qu’il propose aujourdhui n’en sont qu’une médiocre réglementation destinée à sauver sa réputation « d’humaniste ».

Il n’est pas question de partir en vacances en se disant que tel de ses élèves, tel de ses copains de classe ou copain de ses enfants, tel voisin, ne sera plus a l’école à la rentrée prochaine : missing !

Aussi, les associations, syndicats et partis qui ont pris part a la campagne "Non a une immigration jetable" ont decidé la creation dun RESEAU EDUCATION SANS FRONTIERES dans les Alpes-maritimes : resf06[AROBAS]gmail.com

Il organise

LUNDI 12 JUIN
à l Espace Associations

45 promenade du Paillon à Nice

- à 10 H 30, une reunion des personnes, associations, syndicats et partis désireux de s’investir dans le Réseau. Même si vous ne pouvez participer activement, votre signalement de cas, la diffusion de l’information dans les associations et auprès de vos contacts, nous sont indispensables.

- à 11 H 30, une Conférence de presse à laquelle vous êtes convié(e).

Si vous souhaitez faire partie du réseau, adressez nous vos coordonnees Nom, prénom, mails, Téléphone et disponibilités , nous avons besoin d’avocats egalement, et n’oubliez pas de signer la petition nous les prenons sous notre protection en ligne http://ademonice.free.fr/actualite.htm

MRAP, AdN, SOS Racisme , SDEN CGT