logo spip

Rouen : occupation de l’Eglise St Sever

mardi 6 juin 2006.
 


Sans papiers en danger,
appel à la solidarité !

Depuis mardi 6 juin 2006, le collectif des sans papiers de Rouen et agglomération occupe l’église Saint-Sever (salle Galilée) à Rouen avec le soutien de l’archevêque, d’élus, d’associations, d’organisations syndicales et politiques.

Nous sommes des familles, des hommes, des femmes, des enfants ; Nous avons quitté nos pays pour fuir la dictature, la guerre ou la misère...

Nous voulons vivre dans la dignité.
Nous refusons de survivre dans la clandestinité, la peur au ventre, d’être la proie des marchands de sommeil ou de patrons peu scrupuleux.

Depuis de nombreux mois, nous n’obtenons quasiment pas de régularisations dans le cadre des audiences régulières à la préfecture (examen au cas par cas) .
Nous avons décidé de durcir notre lutte, déterminés à obtenir la régularisation de tous les sans papiers.

Notre combat s’inscrit dans le cadre du dixième anniversaire de l’occupation de l’église Saint Ambroise et contre le projet de loi CESEDA qui veut faire des étrangers, réguliers ou irréguliers, une population de seconde zone, privée de droits, précarisée et livrée pieds et poings liés à l’arbitraire du patronat, de l’administration et du pouvoir.

Nous appelons toutes celles et tous ceux qui refusent une vision utilitariste et esclavagiste de l’Homme à rejoindre notre mouvement pour :
- La régularisation de tous les sans papiers
- L’arrêt des expulsions
- La fin des rafles et de la chasse au faciès
- Le retrait de la circulaire du 21 février 2006, véritable manuel d’interpellation des sans papiers
- Le retrait du projet de loi CESEDA
- La fermeture des centres de rétention


Venez nombreux nous rencontrer et participer à nos actions :

- Assemblée générale chaque jour à 18H , salle Galilée
- Rassemblement jeudi 8 juin 2006 à 10H devant la préfecture où une délégation sera reçue par le Préfet
- Rassemblement jeudi 8 juin 2006 à 18H devant l’église Saint-Sever : compte-rendu de la délégation et suite du mouvement

Collectif des sans papiers de Rouen et agglomération et soutiens