logo spip

Concert interdit : Lettre ouverte au maire de Lyon

jeudi 18 mai 2006.
 
Le sénateur-maire de Lyon, M. Gérard Collomb, a interdit un concert contre l’immigration jetable que diverses organisations avaient souhaité organiser le 14 mai dans la ville. L’UCIJ a réagi à cette interdiction par une lettre ouverte

Paris, le 18 mai 2006

Objet : votre interdiction du concert contre l’immigration jetable

Monsieur le Maire

Vous avez interdit, le 11 mai 2005, le concert contre l’immigration jetable que nos partenaires dans votre ville avaient proposé à vos collaborateurs d’organiser le 14 mai, jour de la manifestation nationale contre le projet de réforme du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (CESEDA).

Le collectif national Uni-e-s contre l’immigration jetable (UCIJ), qui rassemble plusieurs centaines d’organisations associatives, politiques et syndicales, est stupéfait par cette interdiction qui, sous prétexte de protection de l’ordre public, porte atteinte à la liberté d’expression et de manifestation.

Comme vous le savez, le projet de loi sera examiné par le Sénat à partir du 6 juin. Pour peu que nos partenaires lyonnais le souhaitent, nous vous invitons à revoir votre position et à faciliter, dans toute la mesure de vos moyens, l’organisation d’un concert de remplacement avant la fin de la lecture du texte par le Sénat.

Veuillez recevoir, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations militantes