Le président sénégalais tacle le ministre de l’Intérieur

libération.fr 17 mai 2006
 

La loi Sarkozy a un nouvel ennemi. A Paris, où il recevait hier le prix Houphouët-Boigny pour la paix, le président sénégalais, Abdoulaye Wade, a dénoncé le projet de loi sur l’immigration « choisie ». « Je ne suis pas d’accord, a-t-il déclaré. Moi, je dépense de l’argent pour former les jeunes. Et pendant ce temps-là, tous ceux qui terminent leurs études, on va les prendre ici en France (...). Je vais former des cadres et ils vont développer l’économie française ».

Le ministre de l’Intérieur lui a répondu sur France 2 que la France avait « le droit de définir sa politique d’immigration », à l’instar du Canada, des Etats-Unis ou de l’Australie. Nicolas Sarkozy, qui entame ce soir une visite de deux jours en Afrique, a l’intention d’expliquer sa loi à une opinion très hostile.