logo spip

Marseille : manif régionale le 13 mai

samedi 13 mai 2006.
 



JOURNÉE NATIONALE CONTRE LE PROJET DE LOI SARKOZY

MANIFESTATION RÉGIONALE
SAMEDI 13 MAI 2006
A MARSEILLE
15 H PORTE D’AIX


Travailleurs jetables
Étrangers jetables
Atteintes aux droits fondamentaux
Jusqu’où ira-t-on ?


Qu’on ne s’y trompe pas, l’attaque de cette nouvelle loi Sarkozy contre les étrangers fait partie d’un tout. Elle s’inscrit dans le fil des multiples réformes du droit d’asile et du droit au séjour qui depuis 25 ans ont eu pour principal résultat de transformer les réfugiés en sanspapiers. Elle s’inscrit encore plus nettement dans la politique sécuritaire de ces dernières années qui masque le durcissement du gouvernement dans les domaines de la liberté, de la justice et de la cohésion sociale.
Nous avons déjà vu passer les "contrats nouvelle embauche" (CNE), puis les "contrats premier emploi" (le CPE, retiré grâce à une mobilisation massive). Chacun voit bien que les réformes proposées par ce gouvernement ont comme objectif de précariser davantage le monde du travail.

Et les étrangers ? Pour les nouveaux migrants, la durée du séjour sera limitée à la durée de leur contrat de travail (comme c’était déjà le cas pour les travailleurs saisonniers).
Contrairement à la situation actuelle, le salarié étranger qui perdra son travail perdra immédiatement son droit au séjour.
Dès lors, l’employeur pourra exercer une pression extrême sur le travailleur étranger, puisqu’il aura en fin de compte le pouvoir exorbitant de décider de son maintien sur le territoire français.
On invente un monde du travail où la seule loi sera celle de l’employeur, où chaque salarié vivra dans la crainte d’être remplacé par un plus précaire que lui. Chacun sera l’ennemi de l’autre.
Ainsi le travailleur étranger est réduit à sa force de travail. Tout le reste de son humanité est nié : - droit à une vie familiale, - droit à la santé, - droit à la résidence, etc.
C’est dans ce cadre que s’inscrit par exemple la nécessité prévue par le projet de loi d’imposer une durée de 18 mois d’attente au travailleur pour faire venir sa famille...

Cette société qu’on bâtit devant nous, nous n’en voulons pas !

Il est temps de dire "STOP"
N’attendons pas d’être muselés pour crier notre refus !


RETRAIT DU PROJET
DE LOI SARKOZY
SUR LES ÉTRANGERS !


Aix Solidarité, Alter Ecolo, Alternative Libertaire, Association Transculture, ASTI, ATMF, Ballon Rouge, Cercle des Tunisiens des Deux Rives, CCFD, FDT-UD, CGTUD, CIMADE, CNT, Collectif Formation Travail Social, Collectif du 29 mai Centre-ville de Marseille, Collectif sans papiers, Coordination étudiante, Emancipation, Espace Accueil Etrangers, FCPE, Femmes en noir, FIDL, FNARS, FSU, Les Alternatifs, LCR, LDH, Marseille Solidaire, Médecins du Monde, Mille Bâbords, MRAP, PCF, Pastorale des migrants, Pour une République Sociale, La Rage du Peuple, Ras l’Front Marseille, Réseau éducation sans frontières, Résister, Le Rouet à cœur ouvert, SNES, SNUIPP, Solidaires, SOS Racisme, SUD Education, SUD Etudiant, SUD PTT, Témoignage chrétien, UDAS, UJFP, Les Verts

Tract de Marseille pour le 13 mai