logo spip
Réforme de l’immigration

Venez vous informer sur une loi très dangereuse

28 janvier à la Bourse du travail de Paris
samedi 21 janvier 2006.
 

Le gouvernement s’apprête à réformer en profondeur le Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (CESEDA).

Le texte, sous couvert de mettre un terme à « l’immigration subie » et de promouvoir « une immigration choisie », liquide les droits fondamentaux et réduit, en le faisant, les étrangers à la seule force de travail qu’ils représentent.

Un collectif rassemblant près de 70 organisations organise le samedi 28 janvier une grande journée d’information et de formation sur ce nouveau projet de loi afin de mieux se mobiliser contre ce texte dangereux pour tous.

Rendez-vous le samedi 28 janvier
à la Bourse du travail de Paris
(entrée rue Charlot - métro : Place de la République)
de 13 h à 17 h
L’entrée est libre et gratuite.


Programme

Introduction

I - Au nom du rejet de « l’immigration subie » : la mise à mort annoncée des droits fondamentaux

A - Acharnement gouvernemental sur la carte « vie privée et familiale »
- Les conjoints de Français
- Les jeunes
- L’impossible régularisation
- Les parents d’enfants français placés sous haute surveillance

B - Le sort des étrangers malades
- La fin de la carte « vie privée et familiale » ? Quel droit au travail ?
- Les exigences subordonnant le droit au séjour

C - Le regroupement familial
- Alourdissement des conditions à remplir au regard des ressources et du logement
- Augmentation des pouvoirs du maire

D - Généralisation de la condition d’intégration
- Renouvellement
- Regroupement familial

II - Pour le compte d’une « immigration choisie »

A - L’immigration de travail : consécration légale du « travailleur jetable »
- Les différences statuts
- Les caractéristiques du nouveau modèle

B - Les étudiants
- L’entrée et l’admission en France
- La recherche d’emploi

C - La carte « capacités et talents »

III - Quelles mobilisations contre le réforme du CESEDA ?


Flyer annonçant la journée du 28 janvier 2006 [pdf, 58,6ko]